Les coulisses et le savoir-faire francais

coulisse savoir faire

LES COULISSES ET
LE SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS

Les collections Helena Joy sont pensées autour de cette pierre singulière qu’est le diamant.

Notre créatrice Sandie Illouz y voit la beauté à l’état pur et l’amour éternel qu’elle tente de retranscrire dans chacune de ses créations.

LE DIAMANT COMME SOURCE
D'INSPIRATION

C’est entre son atelier, son domicile et l’effervescence de la ville de Lyon que germent les idées de notre créatrice Sandie Illouz. 

Entre formes modernes et tradition joaillière a la Française, Sandie met son imagination au service des différentes tailles de diamants pour célébrer leur beauté éternelle a travers des collections a l’esprit féminin et délicat ou le diamant occupe la place centrale.

IMG_7649
Le-choix-des-pierres

LE CHOIX DES PIERRES

Pour chaque création les diamants sont sélectionnés avec minutie. Notre maison se fournit directement chez un expert diamantaire qui réalise une présélection parmi ses pierres certifiées par l’un des trois laboratoires agréés (GIA, IGI, GRD), avant de nous les envoyer pour vérification.

Notre créatrice compare ensuite les différentes pierres à l’aide d’une loupe afin de porter son choix sur le ou les diamants de la meilleure qualité qui habilleront la monture

MODÉLISATION 3D

Une fois les croquis finalisés, ceux-ci sont réunis sur une modélisation 3D permettant de concevoir la pièce
avec haute précision sous tous ses angles.

Lors de cette étape, le concepteur s’assure de créer le modèle en tenant compte des contraintes imposées
par le secteur de la haute joaillerie.

PROTOTYPAGE À LA CIRE

Une fois le modèle 3D approuvé par la créatrice, il est nécessaire de faire réaliser un prototype du produit en cire.

Grandeur nature, celui-ci permet d’apprécier le bijou dans ses dimensions réelles et avec ses emplacements réservés aux diamants afin de vérifier l’harmonie de la pièce en termes de détails et de proportions, et de faire les retouches nécessaires.

92987f2d-b6b5-415a-8ba7-ecaf0f5e475e
PROTOTYPAGE

LA FONTE ET LA REPRISE DE FONTE

Le fondeur crée ensuite un moule en plâtre à partir de la maquette en cire dans lequel il fera couler l’or préalablement chauffé afin d’obtenir la monture en or du bijou.

Une fois le métal refroidi, le bijoutier retravaille la monture afin de corriger les éventuelles imperfections sur le bijou.

LE SERTISSAGE

Une fois les gemmes choisies et la monture du bijou terminée, l’artisan sertisseur procède au sertissage des diamants. Cette étape est sans aucun doute la plus délicate car elle consiste à fixer les diamants dans les emplacements de la monture qui leur sont réservés. L’artisan sertisseur pourra opter pour un serti clos, serti griffe, serti grain, un massé ou encore un pavage en fonction du crayonné et du rendu final souhaité par la créatrice.

POLISSAGE ET FINITIONS

Le polissage est la dernière étape de fabrication du bijou avant le poinçonnage. Lors de celle-ci le polisseur élimine toutes traces d’impuretés sur l’or qui pourraient être laissées par les divers outils, et il s’assure d’obtenir un métal lisse.

Une fois le bijou poncé à l’intérieur et à l’extérieur à l’aide d’une lame pour unifier la surface de l’or, le polisseur plonge le bijou dans un bain d’ultrasons puis le rince à l’eau claire afin d’éliminer toute trace de gras ou de poussières qui auraient pu s’incruster à la surface du bijou.

Si la création est une pièce de joaillerie en or blanc, celle-ci sera en plus rhodiée afin de lui donner son éclat et sa couleur claire

29693629_10215518052727115_398669683_o
POINCON

LE POINÇONNAGE

Réalisé à l’aide d’un marteau, le poinçonnage est la dernière étape de fabrication d’un bijou précieux. Cette étape permet de certifier la pureté du métal utilisé.

Chaque bijou précieux reçoit ainsi deux poinçons : celui de l’artisan joaillier, dit “de maître”, qui est la griffe de l’artisan, et celui dit “d’État”, qui indique la teneur légale du métal précieux utilisé pour créer le bijou.